available languages: englishFrançais March 7, 2019

Titre de la position : «Expert(e)» ou «Cabinet de conseil» en planification stratégique

Type de contrat : Consultation long terme

Date du début de contrat : Avril 2019

Durée du contrat :  Avril 2019 à Juin 2020

Lieu de travail : Tunis

  • Contexte :

Democracy Reporting International (DRI) est une organisation indépendante et non partisane, à but non-lucratif basée à Berlin. DRI promeut la participation politique des citoyens, la responsabilité des institutions de l’Etat et le développement des institutions démocratiques.

Depuis 2011 DRI met en œuvre, en Tunisie, un programme de soutien aux acteurs politiques, au parlement, aux organisations de la société civile, aux médias ainsi qu’aux instances constitutionnelles indépendantes. Ce programme a pour but de soutenir leurs capacités à se développer et à répondre aux défis du processus de transition démocratique, en mettant l’accent sur les réformes juridiques en matière électorale, en matière de décentralisation, de justice administrative, d’instances constitutionnelles indépendantes et de justice constitutionnelle.

DRI met en œuvre depuis 2016 des projets ayant pour objectif « La mise en œuvre de la Constitution tunisienne à travers une nouvelle législation renforçant l’état de droit. Ces projets contribuent à la réforme de la justice et à mettre en œuvre l’article 108 de la Constitution garantissant le droit de chaque citoyen à un accès facile à la justice ».

Dans le cadre de son nouveau projet « Soutenir la gouvernance démocratique et l’Etat de droit en Tunisie », financé par le Ministère Néerlandais des Affaires Étrangères, DRI accompagne le Tribunal Administratif (TA) afin de lancer la préparation et la mise en œuvre inclusive et participative de sa planification stratégique et opérationnelle ainsi que sa dissémination.

Dans ce contexte, DRI recherche un(e) «Expert(e)» ou un « Cabinet de conseil » en planification stratégique qui aura pour mission principale de soutenir la formulation d’un plan stratégique pour le Tribunal Administratif. La mission inclura aussi le développement de plans opérationnels découlant des orientations formulées par le plan stratégique. De concert avec le TA, l’« Expert(e)» ou le « Cabinet de conseil » soutiendra également la dissémination du plan stratégique et assurera l’instauration d’un système de suivi et évaluation.

  • Tâches et responsabilités

A travers un processus collaboratif, l’expert(e) ou le Cabinet de conseil aura pour mission la responsabilité d’élaborer un plan stratégique qui sera utilisé pour communiquer au sein du tribunal et au-delà avec d’autres parties prenantes, les objectifs du TA, les mesures qui doivent être prises pour les atteindre, ainsi que tous les autres éléments essentiels définis lors de la planification. Ce plan englobera les plans opérationnels découlant des orientations formulées ainsi que l’instauration d’un système de suivi et évaluation.

Le plan stratégique sera établi sur la base d’une analyse de tous les documents de référence existants relatif au secteur de la justice et au TA, notamment les missions et rapports de diagnostics précédents y compris la législation pertinente. Cela permettra de s’assurer d’une bonne compréhension du secteur de la justice en Tunisie ainsi que des besoins spécifiques du TA.

De plus, la missions aura pour objectifs de :

  • Définir la vision, les valeurs et la mission du Tribunal Administratif ;
  • Identifier les enjeux auxquels fait face l’institution ;
  • Définir les orientations stratégiques et les axes d’interventions ;
  • Elaborer les indicateurs de performance ;
  • Proposer un plan d’action pluriannuel ;
  • Estimer le coût de la mise en œuvre du plan stratégique ;
  • Définir les ressources disponibles et les stratégies de mobilisation de ressources additionnelles pour mettre en œuvre le plan ;
  • Définir les stratégies de suivi et d’évaluation du plan stratégique.

Les résultats attendus de la mission mentionnés ci-dessous constituent le minimum requis pour l’accomplissement de la mission. L’« Expert(e) » ou le « Cabinet de conseil » aura pour mission d’adapter et de rajouter en concertation avec le TA et DRI tous les éléments nécessaires au succès de la mission.

a. Un plan stratégique finalisé, incluant :

  • La vision, les valeurs et la mission du TA ;
  • Les enjeux ;
  • Les orientations stratégiques ;
  • Les axes d’intervention ;
  • Les objectifs de résultats ;
  • Les indicateurs de performance ;
  • Le plan d’action pluriannuel ;
  • Le coût de la mise en œuvre du plan stratégique ;
  • Les ressources disponibles et les stratégies de mobilisation des ressources pour mettre en œuvre le plan ;
  • Les stratégies de suivi et d’évaluation du plan stratégiques, incluant les indicateurs.

b. La dissémination du plan stratégique :

  • Un plan d’action détaillant les activités relatives à la dissémination au niveau interne et aux autres partis prenantes en dehors du tribunal est finalisé ;
  • Un résumé du plan stratégique pour faciliter la dissémination ;
  • Accompagnement du TA dans la dissémination du plan stratégique (sensibilisation, conférence de presse, etc.).

 

  • Livrables :

Sous la supervision et en coordination avec l’équipe de DRI, l’« Expert(e)» ou le « Cabinet de conseil » travaillera directement avec le TA, et sera en communication avec d’autres parties prenantes concernées. L’« Expert(e) » ou le « Cabinet de conseil » procèdera à un examen basé sur toutes les sources nécessaires telles que l’analyse documentaire, les entretiens, des appels téléphoniques, des ateliers en petits groupes, etc. Il conduira sa mission avec une approche participative, favorisant implication des parties prenantes et l’appropriation de la stratégie par les membres concernés du TA.

  1. La note d’orientation/cadre de référence, y compris la méthodologie de la mission ;
  2. Le rapport d’évaluation des besoins du tribunal ;
  3. Un plan de travail détaillant les différentes étapes de l’élaboration, la mise en œuvre, la dissémination et la stratégie de suivi évaluation du plan stratégique ;
  4. Le plan stratégique tel que détaillé dans les résultats attendus ci-dessus ;
  5. Le plan d’action pluriannuel pour le développement du tribunal en conformité avec le plan stratégique et les résultats attendus de la mission ;
  6. La stratégie de suivi et d’évaluation incluant les indicateurs relatifs ;
  7. Un plan d’action de dissémination du plan stratégique au niveau interne et aux autres parties prenantes.
  8. Un résumé du plan stratégique pour faciliter la dissémination.

La supervision et la validation de l’ensemble des livrables sera assurée par le comité de suivi de la convention de coopération.

La communication avec l’ « Expert(e)» ou le « Cabinet de conseil » devra être maintenue de façon régulière afin d’assurer le suivi de l’avancement de ses travaux. Des réunions régulières seront programmées avec la commission de suivi du projet.

 

Qualifications et compétences :

  • Au minimum une maitrise en sciences sociales, sciences politiques, économie/gestion, ou tout autre domaine pertinent.
  • Au moins 5 ans d’expérience professionnelle nationale et/ou internationale dans le domaine de la planification stratégique et opérationnelle, et le suivi / évaluation ;
  • Précédentes expériences en appui à la planification auprès d’au moins une Institution publique tunisienne.
  • Expérience en renforcement des capacités organisationnelles des structures étatiques avec une expérience pertinente en matière de développement des politiques, de programmation, de coordination, de budgétisation, et de suivi et évaluation ;
  • Une expérience en communication est un plus.
  • Une connaissance du secteur de la justice est un atout ;
  • Une expérience avec les organisations internationales est un atout.
  • Solides compétences interpersonnelles (capacité de facilitation, d’accompagnement, de négociation, flexibilité, attitude empathique, travail en en équipe) ;
  • Bonne capacité de réflexion conceptuelle ;
  • Maîtrise de l’accompagnement d’un processus de transformation et du cycle du changement;
  • Maîtrise des méthodes de facilitation des cadres de concertation et de coaching des cadres gestionnaires des services publics ;
  • Maîtrise des processus de planification et de suivi/évaluation notamment avec une approche de budget-programme ;
  • Très bonnes connaissances orales et écrites de l’Arabe et du Français, l’anglais est un atout.
  • Bonne connaissance des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint, Email sous environnement Microsoft)
  • La maitrise d’autres outils et logiciels spécifiques à la planification serait un atout.

 

DRI est un employeur qui valorise la diversité et souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi. Les femmes sont encouragées à postuler.

Veuillez envoyer :

  • Un Curriculum Vitae et une lettre de motivation,
  • Trois références de « l’expert(e) » ou du « cabinet de conseil » capable d’attester de l’expertise recherchée.
  • La justification de l’expertise par des attestations de bonne fin d’exécution, indiquant la date de réalisation des missions serait un atout.

En indiquant les termes de référence « Expert(e) ou Cabinet de conseil en planification stratégique » à l’adresse e-mail suivante: tunisia@democracy-reporting.org

  • Date de clôture de réception des candidatures : le 17 mars 2019.
  • Il est possible que la position soit pourvue avant la date de clôture. Nous vous encourageons à soumettre votre candidature le plus tôt possible.

Organisation responsable de ce poste :

Democracy Reporting International gGmbH

Prinzessinnenstraße 30

10969 Berlin, Allemagne

Tel +49 30 27877300

Fax +49 30 27877300-10

Le traitement de données à caractère personnel dans des pays tiers n’aura pas lieu. Nous traitons vos données conformément aux dispositions du § 26 de la loi fédérale allemande sur la protection des données. Plus d’informations sur le traitement de vos données personnelles : politique de confidentialité.