available languages: englishFrançais janvier 1, 2007
Le cadre réglementaire marocain permet la tenue d’élections démocratiques, même s’il pourrait bénéficier
d’aménagements permettant d’accroître la transparence du processus. Cependant, compte tenu du rôle
limité du Parlement dans l’architecture constitutionnelle et du contexte politique, l’importance des élections
en terme de démocratisation effective est limitée. Le caractère démocratique de ces élections est néanmois
fondamental pour la légitimité du futur Parlement et sa capacité à poursuivre la réforme constitutionne.