available languages: englishFrançais juillet 9, 2019

Titre de la position :  Expert(e) national(e) en communication institutionnelle et renforcement de capacités

Type de contrat : Mission de court terme

Date de début du contrat :  Septembre 2019

Durée du contrat : 6 mois (avec un maximum de 60 jours de travail)

Lieu de travail : Tunis

Contexte

Le droit d’accès à l’information a été consacré par la loi organique n°2016-22 du 24 mars 2016, relative au droit d’accès à l’information, constituant ainsi une réelle avancée dans la mise en œuvre de l’article 32 de la Constitution stipulant que « « l’État garantit le droit à l’information et le droit d’accès à l’information ». Cette loi organique est venue renforcer le cadre institutionnel à travers l’annonce de la création de l’Instance d’Accès à l’Information et la consolidation des garanties pour une meilleure publication proactive de l’information et une meilleure réponse aux demandes d’accès.

Le processus de mise en place de l’Instance d’Accès à l’Information (INAI) a été lancé en 2017 à travers l’élection de ses membres par l’Assemblée des Représentants du Peuple en juillet 2017 ainsi que la publication du décret gouvernemental relatif à la nomination de ses membres en Août 2017[1]. Depuis cette date, l’Instance a commencé à organiser et planifier son travail avec l’appui de partenaires internationaux.

DRI accompagne l’INAI en apportant le soutien nécessaire à la mise en œuvre de ses missions relatives au droit d’accès à l’information. Compte tenu de la nouveauté de ce cadre juridique, la communication autour de ce droit d’une manière générale et autour de l’INAI d’une manière spécifique n’en est qu’à ses débuts. A ce stade, l’INAI n’a pas encore défini ni encadré sa communication de manière institutionnelle et de façon structurée. Ses activités sont réalisées selon les besoins qui émergent et relèvent des efforts personnels des dirigeants et des responsables. D’un autre côté, au sein de l’instance, la communication interne manque d’un cadre clair. Dans ce sens, l’élaboration d’une stratégie de communication serait un instrument efficace pour aider l’INAI à définir ses objectifs et ses priorités en termes de communication autour de son rôle et de ses missions.  La stratégie de communication servira aussi de levier pour la réalisation de son plan stratégique.

Les services d’un(e) Expert(e) national (e) en communication institutionnelle et en renforcement de capacités sont nécessaires afin d’élaborer une stratégie globale de communication, ainsi qu’un plan d’action réalisable, qui permettra à l’INAI d’assurer une communication efficace autour de sa mission de sensibilisation et de promotion de la culture d’accès à l’information et de communiquer de manière convaincante afin d’atteindre un large public.

Tâches et responsabilités

Sous la supervision du comité de suivi de la stratégie de communication de l’INAI et en coordination avec l’équipe de DRI, l’« Expert(e)» travaillera directement avec l’INAI et sera en relation avec d’autres parties prenantes concernées.

L’« Expert(e) » procèdera à un examen basé sur toutes les sources nécessaires tels que l’analyse documentaire, les entretiens, des appels téléphoniques, des ateliers en petits groupes, etc. Il conduira sa mission avec une approche participative, favorisant implication des parties prenantes et l’appropriation de la stratégie par les membres concernés de l’INAI.

Dans ce cadre il/elle sera amené(e) à :

  • Elaborer une note méthodologique spécifiant l’approche adoptée pour réaliser la mission, incluant les parties prenantes (informateurs clés) à consulter et un calendrier d’exécution, en concordance avec les besoins de l’INAI et les contraintes du projet ;
  • Préparer un rapport d’évaluation des besoins de l’INAI sur la base des entretiens avec les diverses parties concernées et d’une analyse approfondie du cadre juridique existant du droit d’accès à l’information, du plan stratégique existant, des autres documents externes et internes pertinents à la mission et des procédures de communication de l’instance ;
  • Elaborer la stratégie de communication (interne et externe), répondant au rapport d’évaluation des besoins et aux orientations préalablement validées conformément aux attentes de la mission. La stratégie de communication servira d’instrument pour fonder les bases d’une politique de communication qui corresponde au plan stratégique de l’INAI et à l’exercice de son mandat;
  • Préparer et finaliser le plan d’action de communication en conformité avec la stratégie et les résultats attendus de la mission. Le plan d’action déclinera la stratégie communication de l’INAI en objectifs et actions planifiées et budgétisées dans le temps et agira comme un cadre de référence pratique pour sa mise en œuvre de manière opérationnelle ;
  • Définir les mécanismes de suivi et évaluation permettant de veiller à la mise en œuvre de la stratégie de communication, ainsi qu’à l’atteinte des résultats définis;
  • Elaborer une note de recommandations portant sur les domaines spécifiques de renforcement de capacités des membres de l’INAI en matière de communication, sur base de l’analyse des besoins et des fonctions occupés par les membres dans l’instance pour réaliser le plan d’action ;
  • Identifier les moyens de communication les plus adaptés pour une plus large diffusion de l’information et la promotion des activités de l’Instance et contribuer à appuyer la conception et la mise en œuvre de différents outils et supports de communication permettant d’améliorer la visibilité de l’Instance ;
  • Animer des ateliers aidant à l’élaboration de la stratégie et du plan d’action ;
  • Maintenir une communication fluide entre le comité de suivi et l’équipe DRI dans toutes les étapes du projet.

 Livrables

  • La note méthodologique de la mission et le calendrier d’exécution – temps estimé : 5 jours ;
  • Le rapport d’évaluation des besoins de l’INAI (audit communicationnel) – temps estimé : 10 jours ;
  • La stratégie de communication – temps estimé : 15 jours ;
  • Le plan d’action de communication – temps estimé : 15 jours ;
  • Le plan de suivi et évaluation – temps estimé : 5 jours ;
  • Les recommandations de renforcement de capacités – temps estimé : 5 jours ;
  • Un document détaillant l’approche pour renforcer la visibilité de l’INAI et les moyens de communication à utiliser – temps estimé : 5 jours ;

Compétence et qualifications requises

  • Avoir une maitrise en communication, journalisme, droit, lettres, sciences humaines ou sociales ou équivalent.
  • Au moins 5 ans d’expérience prouvée en matière d’élaboration de stratégies de communication institutionnelle et de plan d’action en matière communication.
  • Au moins une expérience avec des organisations internationales et/ou des institutions dédiées à la promotion des droits humains serait un atout.
  • Au moins une expérience en matière d’élaboration d’outils de suivi.
  • Une expérience en matière d’ingénierie de formation et de renforcement de capacités en matière de communication serait un atout.
  • Très bonnes connaissances orales et écrites de l’arabe et du français. Une connaissance de l’anglais serait un atout.

Veuillez envoyer un dossier de candidature comprenant :

  • Curriculum Vitae.
  • Trois références de « l’expert(e) » capable d’attester de l’expertise recherchée.
  • La justification de l’expertise par des attestations de bonne fin d’exécution, indiquant la date de réalisation des missions.
  • Une offre financière correspondant à la durée maximale de la prestation.

En indiquant les termes de référence « Expert(e) national (e) en communication institutionnelle et renforcement de capacités », à l’adresse e-mail suivante : tunisia@democracy-reporting.org

Date de clôture de réception des candidatures : 18 août 2019

Il est possible que la position soit pourvue avant la date de clôture. Nous vous encourageons à soumettre votre candidature le plus tôt possible.

DRI est un employeur qui valorise la diversité et souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi. Les femmes sont encouragées à postuler.

 

Organisation responsable de ce contrat :

Democracy Reporting International gGmbH

Prinzessinnenstraße 30

10969 Berlin, Allemagne

 

Le traitement de données à caractère personnel dans des pays tiers n’aura pas lieu. Nous traitons vos données conformément aux dispositions du § 26 de la loi fédérale allemande sur la protection des données. Plus d’informations sur le traitement de vos données personnelles : politique de confidentialité.

 

[1] Décret gouvernemental n°2007-918 du 17 Août portant nomination des membres de l’Instance d’accès à l’information (JORT 68 du 25 Août 2017)